Banner Before Header

Une alimentation équilibrée dépasse tous les suppléments nutritifs

0 314

barceloneLes conseils d’utilisation sont dans certains cas un leurre pour contenter ou rassurer le consommateur de suppléments nutritifs. En fait, les suppléments ne peuvent remplacer ni les médicaments, ni les aliments.

Au Cameroun, on peut se procurer des compléments alimentaires dans les magasins spécialisés, les pharmacies et chez des vendeurs ambulants. Depuis une dizaine d’années, on assiste à une multiplicité du nombre de compléments alimentaires, et à un accroissement des mauvais usages, voire des escroqueries.

Un exemple
La dose conseillée: «deux gélules par jour, de préférence après le petit déjeuner.» Mais, alors, le consommateur commence son raisonnement: pourquoi pas une, trois ou quatre gélules? Et pourquoi ne pas prendre le produit après le petit déjeuner? Pourquoi pas avant, pendant ou à tout moment de la journée? Aucune étude ne peut justifier ce conseil. Après tout, se dit-il, c’est un produit naturel. En réalité, le soi-disant «conseil d’utilisation» des suppléments nutritifs est, dans la très grande majorité des cas, un leurre qui laisse penser au consommateur crédule que ces paramètres ont été étudiés. Il n’en est rien du tout au fond.

Important

Il est important de savoir qu’une alimentation variée et équilibrée reste primordiale pour la santé, la forme, le tonus et l’équilibre pondéral.

– Lorsqu’on mange bien, on n’a pas besoin de complément alimentaire.
– Aucun complément alimentaire, ou combinaison de compléments alimentaires, ne peut remplacer une alimentation équilibrée.
– Les effets bénéfiques d’une alimentation équilibrée sont supérieurs à ceux des compléments alimentaires.
– Les compléments alimentaires peuvent améliorer la qualité d’un régime sain, mais ne parviendront jamais à s’y substituer.
– Aussi, les compléments ou suppléments pharmaceutiques de vitamine C peuvent complémenter les sources naturelles de cette vitamine comme les fruits et les légumes frais, mais ne remplaceront jamais les besoins d’en consommer.

Catherine Djité -Diététicienne- la voixdupaysan.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.