Banner Before Header

Toxicité : 175 questions-réponses sur les produits ménagers

0 120

Ousseynou Dieye   est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en génie chimique. Depuis 2003, il est directeur de la recherche et du développement des savons prolav inc, première compagnie québécoise spécialisée dans le développement, la fabrication et la vente de nettoyants ménagers environnementaux. Il est membre de l’ordre des chimistes du Québec. Il vient de publier 175 questions-réponses sur les produits ménagers et leur empreinte sur l’environnement et la santé.

Quels sont les produits ménagers courants les plus nocifs?

Les produits contenant des nonylphénols sont les plus dangereux. La réglementation canadienne les interdit désormais et, graduellement, ils devraient disparaître du marché. Viennent ensuite ceux contenant du chlore, du phosphate ou certains colorants. En général, les nettoyants pour le four sont les plus corrosifs et demandent des précautions d’utilisation. Il faut noter qu’aujourd’hui, tous les produits ont une certaine nocivité.

Les produits dits «verts» sont-ils vraiment plus écologiques?

Oui, parce qu’ils sont tenus d’être exempts de certains ingrédients comme les colorants, le méthanol, le phosphate ou le chlore et doivent être biodégradables, selon les normes édictées par l’OCDE. De plus, la recherche avance.

Le consommateur est-il suffisamment informé quant au con­tenu des produits qu’il utilise?

Malheureusement, non. La réglementation canadienne impose que soient signalés sur l’étiquetage les pictogrammes indiquant si le produit est toxique, corrosif, explosif, etc. Mais elle n’oblige pas les industriels à lister tous les ingrédients contenus dans les produits. C’est très grave, car cela fait partie de la protection du consommateur. L’information manque, alors qu’elle est primordiale. Le consommateur est souvent floué. Il peut trouver un produit présenté comme étant écologique, alors que l’étiquetage présente un pictogramme de danger. Mais les choses avancent, poussées par la conscience de plus en plus écologique du consommateur, mais également par les choix des grands centres de distribution.

Comment bien choisir son produit?

La première des choses est de regarder s’il n’y a pas d’alerte de danger sur l’étiquetage. Ensuite, il faut voir ce que ne contient pas le produit : les produits verts stipulent l’absence d’ingrédients dangereux. Enfin, il faut rechercher un produit avec un label comme, par exemple, ÉcoLogo, le label du gouvernement canadien.

src :le metro-france

175 questions-réponses sur les produits ménagers et leur empreinte sur l’environnement et la santé, pour l’achat : http://www.editions-homme.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.