Banner Before Header

ENGRAIS MINERAUX EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE : UNE NECESSITE POUR UNE AGRICULTURE PLUS PRODUCTIVE ET DURABLE

0 56

Les engrais minéraux sont essentiels pour augmenter durablement la productivité des cultures en Afrique subsaharienne, selon une étude approfondie menée par une équipe d’agronomes. L’analyse, qui se base sur 150 articles et ouvrages scientifiques, met en évidence le rôle crucial des engrais minéraux dans l’amélioration des rendements des cultures annuelles et des légumineuses tropicales.

Les chercheurs soulignent que les rendements du maïs en Afrique subsaharienne sont trois à quatre fois inférieurs à ceux des autres régions du monde, principalement en raison du faible apport d’engrais minéral, notamment d’azote et de potassium. En moyenne, seulement 13 kg d’azote par hectare et par an sont utilisés dans la région, ce qui est quatre fois moins que la moyenne mondiale. Les agriculteurs les plus pauvres, qui n’ont pas accès aux engrais, sont les plus touchés par cette situation.

L’objectif des chercheurs n’est pas de reproduire les modèles agricoles européens ou nord-américains, mais plutôt d’augmenter la productivité agricole de manière durable en assurant une nutrition adéquate des plantes. Les sols de la région sont souvent déficients en éléments minéraux, ce qui limite la croissance des plantes et entraîne des carences nutritionnelles. Les apports organiques sont insuffisants pour compenser ces carences, ce qui constitue le principal facteur limitant de la production végétale.

L’objectif des chercheurs n’est pas de reproduire les modèles agricoles européens ou nord-américains

L’étude met en évidence cinq raisons pour lesquelles une utilisation accrue d’engrais minéraux est nécessaire en Afrique subsaharienne. Tout d’abord, l’agriculture de la région repose sur une utilisation limitée d’engrais minéraux, ce qui entraîne une baisse généralisée de la fertilité des sols. De plus, les besoins en azote des cultures ne peuvent être satisfaits uniquement par la fixation biologique de l’azote par les légumineuses et le recyclage du fumier. Les légumineuses ont besoin d’autres éléments nutritifs, tels que le phosphore, pour fixer efficacement l’azote de l’air.

Les chercheurs soulignent que l’utilisation raisonnée des engrais minéraux, combinée à d’autres pratiques agroécologiques, peut contribuer à améliorer la productivité agricole en Afrique subsaharienne. Cependant, il est important de mettre en place des politiques et des programmes qui favorisent l’accès des agriculteurs aux engrais et qui encouragent l’utilisation responsable de ces intrants.

Cette étude met en lumière l’importance des engrais minéraux dans le contexte agricole de l’Afrique subsaharienne et souligne la nécessité d’une approche équilibrée et durable pour améliorer la productivité des cultures et assurer la sécurité alimentaire dans la région.

Bill Epoupa

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.