Banner Before Header

D ’où vient qu’on plisse les yeux pour mieux entendre ?

0 263

les yeuxEn fait, la vision restant le sens dominant chez l’être humain, le plissement des yeux réduit la part de cette information au sein du cortex somatosensoriel (qui collecte toutes les informations sensorielles provenant de la surface du corps), au profit des informations sonores.

En parallèle, cet acte instinctif améliore la perception des détails de ce qui est au centre du champ de vision. Par exemple, « on gagne de 10à20% d’intelligibilité lorsqu’on lit sur les lèvres de son interlocuteur dans un environnement bruyant, et on réduit par ailleurs l’effort d’écoute », affirme Michel Hoen, neurobiologiste et chercheur sur la compréhension de la parole dans le bruit au centre de recherche en neurosciences de Lyon. « Les indices visuels et auditifs sont aussi importants l’un que l’autre dans la compréhension de la parole, explique-t-il.

Dans le cortex préfrontal des primates, notamment, des neurones multi sensoriels, en particulier des neurones audiovisuels, répondent lorsqu’ils entendent quelqu’un parler, mais aussi lorsqu ‘ils voient la personne bouger les lèvres. Ces neurones travaillent mieux quand ils disposent simultanément de ces deux entrées sensorielles »

L.P.C sciences et vie 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.