Banner Before Header

Cancer du sein au Cameroun : les hommes en souffrent aussi

0 212

cancerLa révélation est des médecins camerounais qui affirment avoir enregistré plusieurs cas dans leurs services, en quelques années d’expériences.

Assis sur le banc d’attente à l’entrée du bureau de son médecin traitant, Mekongo Ateba Blaise, attire le regard du visiteur qui vient à passer par là. C’est que, cet homme, apparemment bien portant, dégage pourtant une forte odeur, d’une puanteur qui ne laisse pas indifférent. La raison, il a été opéré d’un cancer du sein, et la blessure ne cesse de suinter, malgré les multiples pansements, confie-t-il ; ne s’empêchant pas de soulever sa chemise pour montrer la grosse entaille, au niveau du torse, qui lui a enlevé le sommeil depuis plusieurs mois déjà.

« Je suis dépassé. Je ne dors plus. Je ne savais pas que les hommes aussi pouvaient avoir le cancer du sein », lance-t-il affligé. Avant de poursuivre, « au début, j ai remarqué un gros bouton sur le bout de mon sein. Cela ne m’a pas inquiété outre mesure. Puis au fil du temps, ce bouton prenait du volume. Mais je ne ressentais aucune douleur. Je me suis rendu néanmoins à l’hôpital de district de Ntui où je réside. Là-bas, le médecin m’a orienté à l’hôpital central de Yaoundé. Et c’est ici que le docteur m’a fait savoir qu’il s’agit d’un cancer du sein. J’étais vraiment étonné » souligne le jeune patient, la trentaine à peine entamée.

Il a exactement 35 ans. Ce qui déjoue les pronostics des chercheurs qui estiment que « cette affection touche essentiellement l’homme de plus de 50 ans, le risque augmentant avec l’âge, 5 à 10 ans plus tard chez l’homme autant que chez la femme »

Comme le jeune Mekongo, plusieurs personnes ignorent l’existence du cancer de sein chez l’homme. Pourtant, « la réalité est là. Le cancer du sein existe bel et bien chez l’homme. C’est rare. Il représente un 1 sur 100 déclarés. Mais cela devrait préoccuper tout le monde. Les hommes doivent, autant que les femmes, tâter de temps à temps leurs seins, afin de signaler le plus tôt possible, la moindre anomalie », déclare le docteur Tchamfong Njobo Roger, cancérologue et spécialiste de la chirurgie viscérale.

Il indique que le maître symptôme du cancer du sein chez l’homme est une tuméfaction mammaire isolée ou associée à des modifications du mamelon telles que l’écoulement, la rétraction, les lésions eczématiformes ou encore une ulcération cutanée. La localisation est le plus souvent centrale, « vraisemblablement du fait du faible volume de la glande mammaire chez l’homme ».

Le nombre d’hommes opérés du cancer du sein par le Dr Tchamfong était de 8 en 2005. Son confrère Ndom Paul cancérologue aussi, a diagnostiqué, en 2005 ,3 cas de ce cancer chez l’homme.

M. n. G.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.