Banner Before Header

Cameroun : Des sociétés forestières corrompent à tout vent

1 323

49166795A la publication des derniers résultats de la commission interministérielle des ventes de coupes, les voix se sont fait entendre.

Des soumissionnaires disqualifiés au cours du processus de sélection ont crié à la corruption. Au sein  du ministère en charge des forêts ;( MINFOF)  le secrétaire général, Denis Koulagna, à travers une note, a clairement signifié au ministre Elvis Ngolle Ngolle des irrégularités criardes ayant entaché le processus d’attribution des ventes de coupe.

En effet dans ce ministère, une guerre ouverte dure depuis  6 mois entre le couple Secrétaire d’Etat des forêts (Rolland Matta)-Secrétaire général du ministère  (Denis Koulagna) contre Elvis Ngolle Ngolle le maître des lieux.

Le camp Matta-Koulagna reproche au ministre Ngolle Ngolle de s’arroger tous les dossiers jugés juteux et surtout de contrôler tout seul les attributions des ventes de coupe. En parcourant la liste des sociétés forestières retenues, l’on peut constater qu’il y a des entreprises ayant gagné plus d’une vente de coupe au détriment des autres entreprises forestières disqualifiées, dit-on, pour insuffisances techniques,  administratives et financières.

Sauf que le constat qui est fait en consultant la liste des bénéficiaires, c’est qu’il y a des sociétés qui sont des inconnues et incompétents dans le secteur et qui ont eu plus d’une vente de coupe.  Seuls les protégés de certaines personnalités haut placées y ont été admis.

Dans cette procédure d’attribution, plusieurs entreprises favorisées sont pointées du doigt. A l’instar de AFRICAN WOOD, Sté SAUFO et FRERES, SONG AUGUSTIN, SEVPROF et EFFA JBP. Ce dernier était curieusement, membre de la commission.

Si le nom de Paul WAMBA, l’inspecteur N°2 au Minfof et Président de la sous commission de l’analyse technique est fortement cité comme le rabatteur de la commission, il n’en demeure pas moins qu’il serait le fusible de cette grande mafia dont les exploits se chiffrent à de centaines de millions de francs CFA.

D’après certains agents au ministère en charge de la forêt au Cameroun, cet ancien Directeur de la promotion et de la transformation débarqué par Ngolle Ngolle au dernier mouvement a été envoyé à la tête de la sous commission de l’analyse technique pour  » manger sa part « , dénonce-t-on.

Après de nombreuses dénonciations, la CONAC s’est saisi du dossier. Et c’est alors qu’une équipe des fins limiers de cette organisation a séjourné il y a un mois au ministère des forêts et de la faune. Ladite équipe,  était conduite par le Ministre Garga Haman Adji en compagnie de Guy Roger Eba et autres. On attend la suite…

Jean Bosco Nkouteng

.

  1. fop guy boris dit

    je compren prkoi il posede des voitures de 1ootaine de milions et les visites des hôtes personalite constamen ils st vraimen ts corompu et letat fai semblan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.