Banner Before Header

Cameroun : 600 milliards de FCFA pour relancer la filière café –cacao

0 118

cacaoInitié par le gouvernement camerounais, le plan de relance envisage une production de 600000 tonnes  de cacao, 125000tonnes de café arabica et 35000 tonnes de café robusta d’ici 2020.

Le Cameroun est résolument engagé dans l’amélioration de sa production des produits de rente que sont le cacao et le café. Le pays veut se doter d’un plan de relance. D’après le document conçu, à cet effet, par les experts  en charge de ces deux secteurs, ce plan prévoit une production de 600000tonnes de cacao, 125000 tonnes de café arabica et 35 000 tonnes de café robusta d’ici 2020.

La réalisation de ce plan de relance nécessite un investissement de 600 milliards de FCFA. En plus de la mobilisation de ces fonds, des mesures adéquates devraient être prises en amont et en aval, notamment le traitement phytosanitaire de toutes les plantations à travers le territoire national, la production du matériel végétal de haute gamme et le retour à la stabilité dans ces deux filières grâce à une rémunération appréciable aux planteurs.

Le verger cacao du Cameroun est estimé actuellement à 425 000 hectares pour une production d’environ 230000tonnes par an, entre temps le café est cultivé sur 140000 hectares pour une production de 16000 tonnes la campagne 2012-2013. La filière café a du plomb dans l’aile. Les résultats obtenus lors des deux dernières campagnes ne sont pas du tout rassurants.

Contrairement à la filière cacao qui enregistre des petits scores, le café ne cesse de piquer du nez. Les chiffres dévoilés par l’Oncc (office national de café-cacao) font peur.  Pour la dernière campagne, la production est passée de 38 127 tonnes en 2012 à 16 142 tonnes en 2013. Cette baisse de production  entraine automatiquement une baisse de régime au niveau des exportations, de la transformation et de la commercialisation.

« Au cours de la campagne 2011-2012, les exportations étaient de 34074 tonnes ; en 2012-2013 elles sont tombées à 14724 tonnes. Le prix du café robusta a baisé tout au long de la campagne précédente. Le prix le plus bas était de 725 Cfa le kilogramme, et le plus élevé était de 1045 Fcfa »révèlent les responsables de l’ONCC.

FL-Financier d’Afrique-

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.