Banner Before Header

Cameroun : 178,5 milliards de FCFA pour développer la culture des arbres fruitiers

0 203

arbres fruitiers au cameroun L’annonce a été faite le 28 juillet 2015 à Yaoundé par le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Essimi Menye, lors du lancement officiel du Projet d’appui au développement de la culture des arbres fruitiers.Projet bénéficiant des financements de la FAO, sa mise en œuvre nécessite la mobilisation de disponibilités financières culminant à la somme de 178,5 milliards de Cfa. Montant pour lequel la Fao a d’ores et déjà libéré sa quotte- part, devant permettre la mise en branle de la phase pilote, alors que le gouvernement camerounais devra mobiliser le plus gros de l’enveloppe.

Outre l’impératif d’étendre les vergers des bassins de production fruitière situés principalement dans les régions du Centre (départements de la Lékié et du Mbam et Inoubou) de l’Adamaoua (départements de la Vina et du Mayo Danay), de l’Extrême-Nord (départements du Diamaré) et du Nord (départements de la Bénoué, et du Mayo Louti). Il s’agit en sus de les arrimer à la modernité.

Aussi des mesures incitatives ont été prises pour les coopératives, les groupements d’initiatives communes (GICs) et les industriels qui se lanceront dans la mise en place de ces vergers. Ils recevront ensuite des appuis multiformes au projet, en vue de la création d’unités de transformation. L’ambition étant, soulignent les promoteurs du projet, de voir le Cameroun devenir exportateur de jus de fruits à l’horizon 2025.

Alain Njoh Soppo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.