Banner Before Header

Total : 34 puits sous-marins reliés à une unité flottante en Angola

0 167

Opérateur du Bloc 17, Total annonce le lancement du développement du projet CLOV qui est le quatrième pôle de développement du bloc après Girassol, Dalia et Pazflor, dans l’offshore profond de l’Angola. Les opérations de forage commenceront en 2012 et le démarrage de la production est prévu pour 2014. Ils promettent comme d’habitude que cette technique va protéger l’environnement.Situé à environ140 kilomètres de Luanda et à40 kilomètres au nord-ouest de Dalia, par des profondeurs d’eau allant de 1 100 à1 400 mètres, le développement de CLOV permettra la mise en production de quatre champs : Cravo, Lirio, Orquidea et Violeta. Les réserves prouvées et probables sont estimées à environ 500 millions de barils d’huile.

A l’occasion de cette annonce, Yves-Louis Darricarrère, directeur général Exploration & Production de Total, a déclaré : « Après Girassol, Dalia et Pazflor, le lancement de CLOV représente une nouvelle étape majeure dans l’histoire de Total en Angola. Cet évènement vient démontrer toute la capacité technologique de Total à mener avec succès des projets de grande ampleur ».

Le schéma de développement général de CLOV reprend des techniques ayant déjà fait leurs preuves sur Girassol, Dalia et Pazflor. Au total, 34 puits sous-marins seront reliés à une unité flottante de production, stockage et déchargement (FPSO). Elle aura une capacité de traitement de 160 000 barils d’huile par jour et pourra stocker environ 1,8 million de barils. Le FPSO CLOV produira deux types d’huile à travers un système unique de traitement et de stockage : l’une de 32° à 35° API, provenant des réservoirs Oligocène (Cravo-Lirio), l’autre plus visqueuse, de 20° à 30° API, provenant des réservoirs Miocène (Orquidea-Violeta).

Un soin particulier a été apporté à la conception des installations, pour limiter au maximum l’impact sur l’environnement : sont ainsi prévues l’absence de brûlage à la torche en conditions normales d’opération, la récupération de la chaleur des fumées d’échappement en sortie des turbines et la récupération des gaz des cuves. Total E&P Angola, filiale à 100% de Total, est l’opérateur du Bloc 17, avec un intérêt de 40%. Elle a pour partenaires Statoil (23,33%), Esso Exploration Angola (Block 17) Limited (20%) et BP Exploration (Angola) Ltd. (16,67%).

(src : Total)

.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.