Banner Before Header

Paludisme et interprétations sociales du changement climatique à l’ouest du Cameroun

0 230

98ADFCC1-3E66-48CB-82DA-05CF098288F1_mw1024_s_nEn effet, la lutte contre le paludisme dans son volet préventif a été orientée vers l’élimination des facteurs environnementaux favorables au développement des anophèles femelles, vectrices de la maladie. Cette stratégie a permis de construire un savoir populaire qui allie environnement et transmission du paludisme.

La méthodologie de cette étude repose sur les recherches archivistiques aux Archives Nationales de Yaoundé au Cameroun et à l’Institut de Médecine Tropicale du Service de Santé des Armées en France, ainsi que des entretiens approfondis avec des usagers des structures de santé de Bafoussam entre 2005 et 2006 et effectués à Bafoussam en 2010 auprès des habitants de la ville. L’article part de l’hypothèse selon laquelle le savoir local sur le paludisme et le changement climatique est révélateur des discours et des pratiques de sensibilisation et de prévention du paludisme. Nous présentons d’abord le contexte et la méthodologie, ensuite un aperçu historique de la lutte contre le paludisme au Cameroun, et enfin les perceptions locales du changement climatique.

Lire l’étude en cliquant sur ce lien…TEXTE INTÉGRAL-Paludisme et interprétations sociales du changement climatique à l’ouest du Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.