Banner Before Header

Cameroun : gare aux rayons x

0 408

Le respect de la durée de vie de certains équipements rappelé par le MINRESI lors d’un point de presse mardi à Yaoundé, à l’occasion de la journée contre les essais nucléaires.

Pour la première fois, le Cameroun s’est joint à la communauté internationale pour commémorer la Journée contre les essais nucléaires. C’est le 29 août de chaque année. Instituée depuis 2009 par l’ONU, l’objectif de cette journée est d’éduquer et de sensibiliser l’opinion sur les dangers du nucléaire, réputé pour être une arme de destruction massive.

Face à la presse le 29 août 2017, dans le cadre de cette commémoration, le ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MINRESI), Madeleine Tchuinté a présenté les actions du Cameroun dans la lutte contre les essais nucléaires, mais aussi pour préserver le pays des rayons X, dit ionisants.

L’on retient que le Cameroun est membre de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et abrite une station de radionucléides, en charge de la surveillance internationale. Le pays a également ratifié tous les accords et traités d’interdiction complète des essais nucléaires. Au plan interne, l’Agence nationale de radioprotection (ANRP) est sur le terrain. Afin de vérifier le respect des normes et de la réglementation en matière de radioprotection par les différents opérateurs, l’ANRP inspecte toutes les pratiques utilisant des sources de rayonnements ionisants au Cameroun.

A ce jour, elle a inventorié environ 500 générateurs de rayons X et 320 sources radioactives. 300 inspections ont déjà été menées dans le secteur médical et 32 en milieu industriel. Selon Madeleine Tchuinté, « trois sources radioactives provenant de scanners et autres appareils usés ont été détectées dans des hôpitaux et universités. Occasion de rappeler que certains appareils ont une durée de vie qu’il faut respecter. Passé ces délais, ils deviennent dangereux ». L’ANRP y veille en tout cas.

Félicité BAHANE N. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.