Banner Before Header

Cameroun : Des agro-éleveurs de Yagoua ont leur mare à bétail

0 406

Les ambassadeurs de France et de l’Union européenne au Cameroun ont visité le site des travaux de la mare à bétail de Maldi situé à 20 km de Yagoua.

174 millions de FCFA est le montant du don offert par l’Union européenne à travers le Programme national de développement participatif (PNDP) pour la construction d’une mare d’eau à bétail artificielle dans la localité de Maldi, située à 20 km de la Commune de Yagoua. Pour constater l’effectivité des travaux, Gilles Thibault, ambassadeur de France au Cameroun et Hans Peter Schadek, ambassadeur de l’Union européenne au Cameroun ont fait le déplacement pour Maldi.

C’est avec beaucoup de plaisir qu’ils ont constaté que les travaux avancent bien et que les populations commencent déjà à bénéficier de cette infrastructure à travers la réalisation du chantier qui a tenu compte de la main d’œuvre (HIMO) que le projet a recrutée localement. 190 jeunes dont 79 femmes et 151 hommes sont employés sur le chantier. Une occasion que le maire de Yagoua, Fissou Kouma, n’a pas manqué de saisir pour saluer la coopération française à travers l’agence française de développement pour les nombreuses réalisations dans sa mairie.

S’agissant de cette mare artificielle, elle est d’une capacité de 19 217 m3 et sera alimentée par un forage équipé d’une pompe à énergie solaire. L’état d’avancement des travaux est estimé à 80%. Elle doit alimenter quatre villages de la Commune de Yagoua que sont Domo, Masgaya, Tcherféké, Kemléo et Maldi. De quoi faire sourire les agro-éleveurs de cette localité qui vivent chaque année des moments difficiles en saison sèche avec leur bétail. On estime ici à plus de 1 400 bovins et 1 600 petits ruminants le cheptel.

Pour ce geste remarquable, comme l’a relevé leur maire, les populations ne sont pas restées indifférentes, elles ont tenu à remercier à leur manière ces partenaires au développement en s’exprimant à travers des messages de remerciement dans les chants et danses exécutés lors de la visite. Pour accompagner les deux diplomates : Souaibou Zourmba, le sous-préfet de Yagoua, la coordonnatrice du PNDP, Marie Madeleine Ngah et le maire de la commune de Yagoua, Fissou Kouma.

Ahmed Abdou-Aziz

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.